soins, quotidiens avec des méthodes 100% nature
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le végétarisme durant la grossesse

Aller en bas 
AuteurMessage
Orchidée
Admin
avatar

Nombre de messages : 779
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Le végétarisme durant la grossesse   Sam 4 Oct - 16:46

Un régime alimentaire végétarien bien planifié fournit les éléments nutritifs nécessaires à une bonne santé nutritionnelle. Cependant, il devient plus difficile de satisfaire les apports nutritionnels recommandés lorsque plusieurs types d'aliments sont délaissés et que les besoins nutritionnels s'accentuent, tels que durant l'adolescence et la grossesse.

Types de végétarisme

De nos jours, bien des gens peuvent se dire végétariens, ou en grande partie végétariens, même s'ils mangent à l'occasion du poisson ou du poulet, des œufs et des sous-produits d'origine animale. Toutefois, il est généralement entendu que les lacto-ovo-végétariens évitent toute forme de viande, mais consomment des œufs (ovo) et des produits laitiers (lacto), tandis que les végétaliens (ou végétariens stricts) excluent de leur alimentation tout produit d'origine animale.

Éléments nutritifs particuliers
Les déficiences nutritionnelles marquées sont rares parmi les lacto-ovo-végétariens, probablement parce qu'ils s'adaptent à des apports réduits en certains éléments nutritifs, comme le fer et le calcium. Les groupes de végétariens qui semblent courir le plus grand risque de souffrir de déficiences nutritionnelles sont les suivants:

- les végétaliens,
- les adolescents,
- les femmes enceintes ou qui allaitent,
- les personnes dont l'alimentation est riche en composantes qui inhibent l'absorption du fer, par exemple, l'oxalate, le phytate, les polyphénols (que l'on trouve notamment dans le thé et le café), le calcium.

Énergie
L'apport énergétique est en général moins important chez les végétariens que chez les omnivores, mais il est habituellement suffisant. Les végétaliens affichent parfois un indice de masse corporelle (IMC) plus faible que les omnivores. Les femmes enceintes dont l'IMC est inférieur à 20 doivent être encouragées à avoir un apport énergétique suffisant en vue d'assurer un gain pondéral adéquat durant la grossesse.

Les réserves de fer
Les régimes lacto-ovo-végétariens équilibrés, comme ceux qui se conforment au Guide alimentaire canadien pour manger sainement, peuvent fournir suffisamment de fer à l'organisme. Ces régimes assurent généralement des apports élevés en vitamine C, élément qui favorise l'absorption de fer non hémique. Certains chercheurs affirment toutefois que les réserves de fer de l'organisme peuvent être compromises par un régime végétarien, mais ils reconnaissent en général que le risque d'anémie ferriprive n'est pas plus important chez les végétariennes que chez les femmes omnivores qui ne sont pas enceintes.

Certains éléments nutritifs peuvent nuire à l'absorption du fer et ainsi poser un risque pour certains groupes. On a par exemple observé, au Canada, une forte incidence de la carence en fer au sein d'un petit groupe d'immigrants végétariens des Indes orientales. La déficience était due à des apports élevés en calcium, en fibres, en acide phytique et en tanins, présents dans le thé et certaines épices d'usage courant (tamarin, chili, coriandre, curcuma).

Calcium, vitamines D et B12
Aucune étude ne fait état d'un piètre statut en calcium chez les végétariens, même si les apports alimentaires sont parfois inférieurs aux apports nutritionnels recommandés. Ce sont les végétaliennes qui risquent le plus de souffrir d'une déficience en calcium, aussi doivent-elles veiller à inclure dans leur alimentation une grande variété d'aliments riches en calcium autres que les produits laitiers.

On retrouve la vitamine D dans le lait liquide, les margarines et les poissons gras, comme le saumon. À moins de consommer de la margarine de façon régulière, les végétaliennes pourraient avoir un apport insuffisant en vitamine D.

Le risque d'une déficience en vitamine B12, nutriment qui provient uniquement de sources animales, est élevé chez les végétaliens. Ces derniers devraient donc consommer un supplément d'au moins 1 Fg (0,74 mmol) de vitamine B12 par jour, ou l'équivalent provenant d'aliments enrichis, comme les protéines texturisées. Il est donc important de lire les étiquettes. Contrairement à la croyance populaire, les algues ne sont pas une source de vitamine B12. Indépendamment de l'apport en vitamine B12, la présence d'une anémie ferriprive prolongée peut entraîner une déficience en cette vitamine. L'anémie ferriprive endommage la muqueuse gastrique, réduisant ainsi la production d'acide gastrique et de « facteur intrinsèque », deux substances essentielles à l'absorption de la vitamine B12.

Absorption du Zinc
En général, les végétariens présentent un bilan en zinc satisfaisant. Cependant, des apports élevés en fibres, en phytate et en supplément de fer peuvent nuire à l'absorption du zinc et même entraîner un piètre statut en zinc. Comme dans le cas du fer, l'absorption du zinc peut être inhibée par un régime riche en oxalate, en phytate et en calcium. Les végétariens devraient donc opter plus souvent pour des aliments riches en zinc. Les sources de zinc pour les végétariens sont les noix, les légumineuses, les produits à grains entiers, le lait et le jaune d'oeuf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasanteaveclanature.naturalforum.net
 
Le végétarisme durant la grossesse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Se Soigner au naturel :: GROSSESSE, BEBE :: La Grossesse-
Sauter vers: