soins, quotidiens avec des méthodes 100% nature
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Papaye

Aller en bas 
AuteurMessage
Orchidée
Admin
avatar

Nombre de messages : 779
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Papaye   Dim 12 Oct - 19:09

vous avez certainement entendu parler de ce fruit tropical, dont le goût rappelle celui du melon. Elle fait partie des fruits les plus riches en vitamine C, et contient énormément de provitamine A (substance se transformant en vitamine A.

La papaye est le troisième fruit tropical le plus cultivé au monde, et plus de la moitié de la production provient d’Amérique latine et des Caraïbes. Au Canada, on connaît depuis peu la papaye fraîche. Jusqu’à récemment, on la consommait surtout séchée, entre autres sous forme de mélanges de fruits, de noix et de graines, très populaires en collation.

Principes actifs et propriétés
Des chercheurs ont montré in vitro et chez l’animal que le jus de la papaye avait une activité antioxydante comparable à celle de la vitamine E, un antioxydant bien connu. Il serait préférable de consommer la papaye bien mûre afin de profiter au maximum de son potentiel antioxydant.

Parmi les composés phénoliques (une vaste famille d’antioxydants) de la papaye, on retrouve principalement des catéchines. Les bienfaits des catéchines sur la santé ont surtout été étudiés avec le thé, qui en est une source majeure. En fait, les effets spécifiques des catéchines de la papaye ne sont pas encore connus. Des chercheurs ont toutefois observé qu’une consommation élevée de catéchines, qu’elles proviennent du thé ou d’autres aliments, était associée à un risque plus faible de décès par maladies cardiovasculaires.
Bêta-cryptoxanthine. Selon le Fichier canadien sur les éléments nutritifs de Santé Canada, une demi-papaye crue contient 1 161 μg de bêta-cryptoxanthine. La papaye serait ainsi l’une des principales sources de ce caroténoïde pouvant former de la vitamine A. Une consommation régulière de papaye a d’ailleurs été associée à une augmentation significative de la concentration sanguine de bêta-cryptoxanthine chez l’humain. Selon une revue de la littérature scientifique, ce caroténoïde aurait une activité anticancérigène prometteuse in vitro et chez l’animal. Une association a aussi été observée chez l’humain entre une concentration sanguine plus élevée de bêta-cryptoxanthine et un plus faible risque d’athérosclérose. Les chercheurs rappellent toutefois que davantage d’études chez l’humain doivent être effectuées pour confirmer l’ensemble de ces bienfaits potentiels.

Nutriments les plus importants
La papaye est une excellente source de vitamine C. Le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes; elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

La papaye est une source de potassium. Dans l’organisme, il sert à équilibrer le pH du sang et à stimuler la production d’acide chlorhydrique par l’estomac, favorisant ainsi la digestion. De plus, il facilite la contraction des muscles, incluant le coeur, et participe à la transmission de l’influx nerveux.

La papaye est une source d’acide pantothénique. Aussi appelé vitamine B5, l’acide pantothénique fait partie d’un coenzyme clé nous permettant d’utiliser de façon adéquate l’énergie tirée des aliments que nous consommons. Il participe aussi à plusieurs étapes de la fabrication des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux) et de l’hémoglobine.

La papaye est une source de folate. Le folate (vitamine B9) participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Comme elle est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du foetus.

La papaye est une source de vitamine A uniquement chez la femme, les besoins de l’homme étant supérieurs. La vitamine A est l’une des vitamines les plus polyvalentes, participant à plusieurs fonctions de l’organisme. Elle collabore entre autres à la croissance des os et des dents, maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité.

La papaye est une source de vitamine E. Antioxydant majeur, la vitamine E protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire).

Des fibres dans la papaye... Avec 2,7 g de fibres pour une portion de 153 g (ou ½ fruit), la papaye est considérée comme une source de fibres. Une alimentation riche en fibres est associée à un plus faible risque de cancer du côlon. La papaye peut aussi aider à satisfaire l’appétit en apportant plus rapidement une sensation de satiété. Il est recommandé de consommer 25 g de fibres par jour pour les femmes de 19 ans à 50 ans, et 38 g par jour pour les hommes du même groupe d’âge.

Précautions
La papaye et les anticoagulants
Afin d’éviter la formation d’un caillot sanguin, plusieurs personnes doivent consommer quotidiennement des médicaments anticoagulants tels que ceux mis en marché sous les appellations Coumadin®, Warfilone® et Sintrom®. Certains aliments et végétaux peuvent modifier la concentration de ces médicaments dans l’organisme, ce qui demande une prudence accrue. Santé Canada rappelle que la papaye fait partie des aliments qui peuvent modifier la concentration sanguine d’anticoagulants. Il est donc préférable pour ces personnes de ne pas en consommer en quantité trop élevée. Il est fortement conseillé aux personnes sous anticoagulothérapie de consulter une diététiste-nutritionniste ou un médecin afin de mieux connaître l’ensemble des aliments pouvant interagir avec les anticoagulants.

L’allergie à la papaye et au latex
L’allergie au latex, matériel utilisé notamment pour la confection de gants médicaux, peut être associée à une allergie à certains aliments comme la papaye10,11. Les personnes allergiques au latex qui souffrent aussi d’une allergie alimentaire courraient un risque plus élevé de subir des réactions importantes à la suite d’expositions répétées au latex. Il est donc recommandé aux personnes allergiques au latex d’effectuer des tests d’allergie alimentaire. Parmi les aliments considérés comme potentiellement associés à l’allergie au latex, on compte également l’avocat, la banane, le marron, le kiwi, l’abricot et le fruit de la passion.

Caractéristiques : anti inflammatoire, antioxydant, bon pour le cœur, bon pour la peau, facilite la digestion.

Effets :
- protège des risques de cancer
- protège des maladies cardio-vasculaires
- traite les irritations cutanées
- facilite la digestion
- traite les troubles urinaires chez l'enfant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasanteaveclanature.naturalforum.net
 
Papaye
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La papaye
» La papaye
» Quiche à la papaye verte
» MAIS POURQUOI DIABLE UN PAPE A-T-IL PRIS DE LA PAPAYE FERMENTÉE ?
» mangue seche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Se Soigner au naturel :: THERAPIES POUR SE SOIGNER :: Frutothérapie-
Sauter vers: