soins, quotidiens avec des méthodes 100% nature
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Huile d'Olive

Aller en bas 
AuteurMessage
Orchidée
Admin
avatar

Nombre de messages : 779
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Huile d'Olive   Sam 1 Nov - 18:05

Grâce à son goût inimitable, parfumé et fruité, l’huile d’olive fait entrer le soleil dans vos plats d’hiver. Véritable exhausteur de plats, l’huile d’olive éveille les sens et les arômes.

Elle possède juste ce qu’il faut d’amertume et de piquant pour révéler les mets, aussi bien cru qu’en cuisson.

Son Utilisation

Elle peut être sauce, condiment, épice ou se faire la complice d’un vinaigre. Selon le petit guide de l’huile d’olive, les consommateurs utilisent cette huile à 76% pour l’assaisonnement des salades, 47 % pour une cuisson à vif, 35 % en filet à froid et 32% en filet à chaud.

Pourtant, contrairement aux idées reçues, l’huile d’olive vierge peut être chauffée jusqu’à 180°c et l’huile non vierge jusqu’à 210°c, devenant, dès lors, une excellente base pour les fritures.

Elle ne pénètre pas les aliments frits et reste en surface.

Peut-on en consommer a volonté ?

L'une des premières études visant à démontrer les vertus potentielles du régime méditerranéen était basée sur la population crétoise, dont l'alimentation essentiellement composée de fruits, légumes, céréales et d'une quantité surprenante d'huile d'olive (30 kilos par an et par habitant) agit probablement sur le faible taux de maladies cardiaques enregistré dans ce pays.

Il ne faut pas pour autant avaler plusieurs litres d'huile par jour. Le plus important n'est pas la quantité d'huile d'olive consommée mais la proportion de graisses non saturées (telles que les huiles d'olive, de maïs, de soja et de carthame) présente dans votre alimentation par rapport à la proportion de graisses saturées, habituellement à l'état solide comme le beurre ou le gras d'une viande persillée. Les graisses non saturées ont l'avantage de faire baisser le " mauvais cholestérol ", alors que les graisses saturées sont responsables de son augmentation.

Dénominations

L'huile d'olive vierge est obtenue par des moyens mécaniques et décantée ou filtrée ensuite. Parmi les huiles d’olive vierges, on compte :
- l’extra vierge (Extravergine) Possède un taux d'acidité inférieur à 1 g par 100 g d'huile et un goût parfait.
- la vierge fine Possède un taux d'acidité se situant entre 1 et 2 g par 100 g d'huile. L'huile d'olive Constituée d’un coupage d’huile d'olive vierge et d'huile d'olive raffinée. Son acidité ne dépasse pas 1,5 %.
L'huile d'olive raffinée Elle a subi des traitements chimiques ou thermiques et perdu la majorité de sa valeur nutritive. Goûter une huile d’olive Pour apprécier une huile d’olive de qualité, rien ne vaut une dégustation. Ne pas goûter plus de 4 à 5 échantillons à la suite et selon des règles bien précises :La dégustation s’effectue en aveugle, dans des petites coupelles sous une lumière rouge (pour ne pas être influencé par la couleur). L’huile, il faut commencer par la sentir, la chauffer légèrement dans la paume de la main et la goûter sur un morceau de pain de campagne ou avec une pomme de terre chaude. Entre chaque dégustation, boire un peu d’eau ou manger un morceau de pomme verte permet de ne pas confondre les saveurs .

Les bienfaits de l’huile d’olive

Il y a longtemps que les femmes l’utilisent dans la cuisine, mais aussi comme produit de beauté. Gorgée de vitamines, de minéraux et de protéines, cette huile précieuse étonne par ses propriétés fortifiantes et adoucissantes.

Utilisation à cru

Comment la servir ? Une même huile ne convient pas à tous les mets. Il faut se référer aux trois catégories pour savoir bien équilibrer les saveurs. - Catégorie 1 : très fruitée Elle relève la douceur d'une laitue, une salade de tomates et de basilic, une tranche de pain grillée, un poisson fade, l'artichaut cuit à la romaine, c'est-à-dire cuit simplement à l'huile d'olive et à l'eau et assaisonné d'ail et de menthe. - Catégorie 2 : moyennement fruitée Recommandée pour l'antipasto, la salade de fruits de mer, le carpaccio. Catégorie 3 : légèrement fruitée Pour les aliments au goût relevé ou lorsque les épices doivent être dominantes.

Les caractéristiques de la diète Méditerrannéenne

Il est scientifiquement démontré et universellement reconnu que la diète méditerranéenne (régime crétois) est la plus saine au monde.

Caractéristiques de la diète méditerranéenne : abondante consommation de produits végétaux (pâtes, pain, légumes, salades, légumes secs et fruits, frais ou séchés), d’Huile d’Olive comme principale source de lipides, et de poisson, volailles, produits laitiers et œufs ; consommation modérée de viande rouge et de vin pendant les repas.

L’Huile d’Olive, la graisse monoinsaturée la plus consommée dans le monde, a régné dans le bassin méditerranéen pendant des milliers d’années. Non seulement son goût est excellent mais encore il a été démontré qu’une diète basée sur l’huile d’olive est à mettre directement en rapport avec une espérance de vie prolongée et une diminution des maladies liées en grande partie aux mauvaises habitudes culinaires occidentales.

Les propriétés de l'huile d'olive

Ces dernières années, les scientifiques se sont penchés sur les vertus de la diète méditerranéenne et en particulier sur l’huile d’olive. Des examens plus approfondis ont révélé que ce liquide ancestral est plus qu’une simple source de graisse monoinsaturée. Il constitue également une source abondante d’antioxydants.

Les antioxydants aident à prévenir les dommages causés aux tissus corporels par certaines molécules appelées "radicaux libres". Le corps produit ces radicaux libres parce qu’il a besoin d’oxygène et leur quantité augmente au fur et à mesure que nous vieillissons. Les radicaux libres ont été mis en cause dans les maladies cardiaques, le cancer et le vieillissement.

Bien que le corps produise ses propres antioxydants, les aliments dont nous nous nourrissons en fournissent également. L’huile tirée de ce fruit qu’est l’olive contient une large gamme d’antioxydants précieux qui ne se retrouvent pas dans les autres huiles.

Une meilleure santé


Le rôle des antioxydants sur l’état des artères est fondamental. Les lipoprotéines de faible densité (LDL) ou mauvais cholestérol ne sont réellement nocives que lorsqu’elles s’oxydent. Dans ce cas, des particules se forment pour créer une plaque qui s’épaissit et menace dangereusement de bloquer les artères. L’huile d’olive, en tant qu’antioxydant naturel, aide à empêcher cette oxydation.

D’importants antioxydants sont également apportés par les végétaux mais les nutritionnistes doivent d’abord obtenir que les gens en consomment. Pour cela, ils doivent être savoureux. La cuisine méditerranéenne rend les légumes attirants en les assaisonnant avec de l’huile d’olive, du jus de citron, de l’ail et des herbes aromatiques et ceci explique pourquoi, dans les pays méditerranéens, les gens prennent plaisir à consommer de grandes quantités de végétaux tous les jours.

Des travaux successifs ont révélé que les graisses monoinsaturées sont meilleures que les polyinsaturées car elles réduisent les lipoprotéines de faible densité (LDL ou mauvais cholestérol), sans nuire aux lipoprotéines de haute densité (HDL ou bon cholestérol) qui sont protectrices. Outre l’effet bénéfique de l’huile d’olive dans la réduction des LDL, l’acide oléique est également réputé pour réduire la formation de caillots de sang dans les artères.

Les vertus de l’huile d’olive vont au-delà de la protection contre les maladies cardiovasculaires. Certains antioxydants appelés "polyphénols", présents dans l’huile d’olive, sont aptes à détruire des substances qui gouvernent la prolifération de cellules cancérigènes. Naturellement, la recherche doit se poursuivre pour expliquer ce phénomène de protection mais les faits sont là : dans les pays méditerranéens, les femmes souffrent moins de cancer du sein que dans des pays comme les Etats-Unis ou l’Australie, où leur taux est très élevé.
L’huile d’olive joue aussi un grand rôle dans le diabète. La science a démontré que les personnes qui utilisent de l’huile d’olive contrôlent mieux leur diabète et présentent des taux réduits de certaines graisses dans le sang, si nous comparons leur diète avec celle riche en hydrates de carbone qui est normalement recommandée pour ce type de diabète.

L’huile d’olive exerce un effet protecteur incontesté sur le métabolisme, les artères, l’estomac et la bile. Elle encourage la croissance pendant l’enfance et allonge l’espérance de vie des personnes âgées. Son impact est unique sur les lipides du sérum sanguin. En outre, l’huile d’olive semble avoir un effet cholagogue (expulsion de la bile) et un effet thérapeutique sur les ulcères peptiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasanteaveclanature.naturalforum.net
 
Huile d'Olive
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'huile d'olive prévient des attaques cérébrales
» L'huile d'olive
» De l'huile d'olive contre l'hypertension
» OLIVE - Huile d'olive
» Les polyphénols de l'huile d'olive (Pr Joyeux) : prévenir les maladies de "civilisation"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Se Soigner au naturel :: L'ALIMENTATION BIO :: Mes coups de coeur-
Sauter vers: